Caravansérail — Centre d'artistes

C-top Created with Sketch. C-bottom Created with Sketch.
Logo-simple

Sans ennui

05.09.2019 — 12.10.2019

© Zooter (extrait), 2019. Courtoisie de l’artiste et de la Galerie Hugues Charbonneau, Montréal.
A Created with Sketch.

Une exposition de

Guillaume Adjutor Provost

Le plus récent projet installatif de Guillaume Adjutor Provost réunit une collection de dessins militaires et une projection inédite de l’œuvre vidéo Zooter. Rescapé dans une vente de succession et présenté sur de fragiles supports métalliques, le corpus de dessins fut réalisé pendant la Seconde Guerre mondiale et serait attribuable au soldat Maurice Gagnon (1919-1944). En arrière-plan, l’œuvre vidéo trace un récit entrelaçant les représentations du satanismes et l’apparition de la mode zooter au Québec au tournant des années 1940. Cette exposition qui prend la forme d’un cut-up d’archives et de séquences narratives émerge des motivations souterraines à la pratique artistique de Provost, soit l’imagerie vernaculaire québécoise, les systèmes économiques, ainsi que l’histoire et la conscience des classes sociales.

Dans le contexte de l’installation Sans ennui, aux apparentes certitudes des grands récits historiques s'ajoutent les hésitations des expériences marginales. Ainsi, vivre en marge révèle un état d’extraction, ne serait-ce que pour un bref instant, de l’histoire pour mieux l’observer de l’extérieur. Sans ennui fait suite à l’exposition Chambre réverbérante présentée à la galerie Hugues Charbonneau au printemps 2019, où sculptures et dessins réalisés sous auto-hypnose pointaient vers la matérialisation intime et subliminale des désirs.

Biographie

Né en 1987 à Gatineau, Guillaume Adjutor Provost vit et travaille à Montréal. Il est un artiste interdisciplinaire et éducateur travaillant avec une variété de supports, incluant la sculpture, l'installation, le textile, la performance, les structures collaboratives et la poésie. Guillaume Adjutor Provost est titulaire d'un doctorat en études et pratiques des Arts de l’Université du Québec à Montréal où il a rédigé une thèse sur la notion d’art commissarial, à savoir l’utilisation des approches commissariales comme mode de création et de collaboration entre les pratiques. Ainsi, il considère pleinement l'exposition comme un espace d'expérimentation, de réflexion critique et d'autodétermination. Ses projets fusionnent différentes sources, essayant de puiser dans un inconscient social pour formuler de nouveaux récits. Il s’intéresse à explorer la périphérie de ce qui fait l'histoire: la contre-culture, les archives personnelles, les expériences queer, l'imagerie vernaculaire québécoise et la science-fiction. Récipiendaire de bourses du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, du Conseil des Arts du Canada et de la bourse Claudine et Stephen Bronfman, ainsi que finaliste pour le prix Pierre-Ayot de la ville de Montréal en 2016, les projets de Guillaume Adjutor Provost ont été présentés dans des expositions individuelles et collectives notamment à la Fonderie Darling, Montréal (2019), à la Galerie Hugues Charbonneau, Montréal (2019), à Bikini, Lyon (2018), à Diagonale, Montréal (2017), au Bolit Centre Art Contemporani, Gérone, Catalunya (2017), au Centre Clark, Montréal (2016), à la Galerie de la rue des Étables, Bordeaux (2015), à la Fondation Christoph Merian, Bâle, Suisse (2015), à Ve.Sch, Vienne, Autriche (2014), au Couvent des Récollets, Paris (2012).

FACEBOOK Rentree culturelle Caravanserail 2019 evenementW

Rentrée culturelle

Le Centre d’artistes Caravansérail invite le public à rencontrer les artistes Guillaume Adjutor Provost, Cyndie Belhumeur, Ilana Pichon et Jean-François Laporte à l’occasion de la rentrée culturelle. L’événement se tiendra le 5 septembre dès 17h et sera suivi par un concert de Jean-François Laporte à 20h, en collaboration avec Tour de bras.

Intersections, œuvre d’art public de Cyndie Belhumeur et Ilana Pichon

Dévoilement officilel

Intersections, une œuvre réalisée par Cyndie Belhumeur et Ilana Pichon, s’inspire du territoire rimouskois et du quartier Saint-Robert. De grands aplats colorés créent des ensembles dynamiques qui s’agencent à la devanture rouge et à l’allure oblongue du bâtiment. À ces formes s’ajoutent des motifs trouvés sur le web. Des détails géographiques et architecturaux sont tirés de Google Maps et d’une carte de la ville de Rimouski datant de 1946. Intersections montre le territoire rimouskois sous un angle inédit et s’ancre dans la communauté tout en associant les démarches singulières des deux artistes. En savoir plus

 

Utopies instrumentales, la lutherie fantastique de Jean-François Laporte

En collaboration avec Tour de bras

Performance lors du 5 @ 7 + Concert @ 20h — Avec Olivier D’Amours, Gueze, Robin Servant et Rémy Bélanger de Beauport (Orgue de sirènes et Tables de Babel)

Formé en génie civil avant de se tourner vers la composition et la fabrication d’instruments, Jean-François Laporte est l’un des créateurs canadiens les plus atypiques et son succès dépasse largement nos frontières. Propulsés par des compresseurs à air, ses instruments sont comme des créatures poétiques aux possibilités sonores très riches. Tour de Bras a invité quatre musiciens du Bas-Saint-Laurent à explorer deux instruments, L’Orgue de sirènes et la Table de Babel, et à créer de nouvelles œuvres dans le cadre du projet Utopies Instrumentales, qui se déplacera à Albertville, Matane, Rimouski et Québec. Événement Facebook

Mettre en valeur le travail des artistes de la relève

Ça nous tient à coeur.

Notre centre d’artistes s’applique à offrir à la communauté des expositions de qualité et des activités gratuites qui font rayonner l’art actuel et les pratiques émergentes. En savoir plus sur notre mandat et nos activités, ICI.

E Created with Sketch.