Caravansérail — Centre d'artistes

C-top Created with Sketch. C-bottom Created with Sketch.
Logo-simple

Ravissement et indignation

18.06.2024 — 11.08.2024

© Luce Dumont, Solidago, saveur sel de mer. Graphite et aquarelle sur papier Stonehenge. 76 x 56 cm. 2021. Crédit photo: Charles Maisonneuve
A Created with Sketch.

Une exposition de

Luce Dumont

Il y a une part de risque, d’incertitude et de précarité dans le fait pour un artiste de passer autant de temps sur une seule feuille de papier.
(M. Valli & A. Ibarra, Walk the Line, 2013, traduit de l’anglais)

Luce Dumont s’attarde à l’observation attentive de la nature et s’intéresse aux relations fragiles entre l’humain et l’environnement. En proposant des notions telles que la protection, l’émerveillement de la découverte, la tristesse devant la pollution, son travail est marqué par la dualité entre l’inquiétude et l’apaisement, entre le silence et la révolte, entre la vie et la mort. Son expérience des sciences influence fréquemment son approche et le dessin d’observation y occupe une place fondamentale, tant pour l’appropriation et la compréhension du sujet que pour l’esthétique qu’il génère.

Dans un esprit de recherche relevant à la fois du jeu et du défi, elle greffe souvent au dessin diverses interventions (aquarelle, estampe ou broderie), aspirant toujours à une mise en résonance de procédés qui interagissent et s’enrichissent entre eux. Le temps revêt une importance primordiale dans sa démarche et elle pose son engagement dans ce travail long et minutieux en contrepoids au rythme actuel d’une société toujours plus essoufflée.

Avec l’exposition Ravissement et indignation, Dumont met en place une ambiguïté. Pour signifier son indignation, l’artiste transpose symboliquement le geste trop fréquent de jeter un déchet dans la nature en introduisant dans chaque image le dessin d’un intrus discordant. La fascination pour le dessin élaboré avec minutie bascule alors vers un sentiment d’inconfort causé par la cooccurrence de réalités incompatibles et irréconciliables. Cela provoque un décalage dans la lecture, impliquant une collision entre l’harmonie apparente et le malaise sous-jacent. D’une part, elle attire l’attention par le soin apporté à tous les éléments de l’image; d’autre part, elle surprend par la découverte d’un intrus parfois bien dissimulé, qui nous ramène à une réalité plus troublante. Mi-figue, mi-raisin!

Site web | Facebook

 

Biographie

Après des études supérieures en biologie végétale, puis quelques années en édition scientifique, Luce Dumont (elle, accords féminins) obtient un Baccalauréat en arts visuels de l’Université Laval. Elle a complété le programme court de deuxième cycle en Études de la pratique artistique à l’UQAR en 2018. Elle a participé à plusieurs résidences de recherche, notamment au Doris McCarthy Residence Center (Toronto, 2022), à l’Atelier Presse Papier (Trois-Rivières, 2019), et à Zocalo (Longueil, 2013). Boursière du Conseil des arts du Canada et du Conseil des arts et des lettres du Québec, ses travaux ont été présentés en expositions individuelles, notamment au CNE de Jonquière (2019), au Centre d’art d’Amos (2017), aux Jardins de Métis (2016) et au Centre culturel Franco-manitobain (2012). Elle a aussi participé à de nombreuses expositions collectives depuis 2005. Elle vit et travaille à Saint-Fabien.

 L’artiste a reçu l’appui financier du CALQ-MRC Rimouski-Neigette dans le cadre du Programme de partenariat territorial du Bas-Saint-Laurent 2022-2023.

 

3. Logo ProgrammePartenariatTerritorial couleur

Mettre en valeur le travail des artistes de la relève

Ça nous tient à coeur.

Notre centre d’artistes s’applique à offrir à la communauté des expositions de qualité et des activités gratuites qui font rayonner l’art actuel et les pratiques émergentes. En savoir plus sur notre mandat et nos activités, ICI.

E Created with Sketch.